Intelligence artificielle et bien-être mental: 3 conseils pour les RH

25 Jul ‘23
4 min
Efficacité au travail
Confiance en soi
Par la rédaction d'OpenUp
Gecontroleerd door Psychologue Britt Slief
L’essor de l’intelligence artificielle est peut-être le développement technologique le plus impactant de ce siècle, modifiant de façon permanente notre façon de travailler et apportant son lot d’incertitudes.

 

Alors, comment rassurer vos équipes face à ces évolutions technologiques ? Comment les encourager à adopter l’intelligence artificielle ? Et surtout, comment cultiver la résilience et préparer vos collaborateurs aux changements à venir ?

 

Dans cet article, nous vous donnons des conseils pratiques pour répondre à ces questions.

 

Les inquiétudes liées à l’intelligence artificielle

 

Une recherche menée par le groupe américain Boston Consulting Group montre que 39 % des travailleurs s’inquiètent du développement rapide de l’intelligence artificielle.

 

Ce n’est pas si surprenant, car selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), le développement technologique aura pour conséquence de modifier partiellement ou radicalement 44 % des emplois dans un avenir proche.

 

“La peur de l’inconnu peut faire en sorte que les travailleurs se sentent dépassés ou ressentent une perte de contrôle. On entend parler de l’intelligence artificielle tout le temps, mais on ne sait pas vraiment par où commencer”, explique la psychologue Britt Slief.

 

3 conseils pour préparer vos équipes aux développements de l’IA

 

En tant qu’équipe RH ou de direction, vous souhaitez soutenir au mieux vos équipes face à leurs préoccupations en matière d’intelligence artificielle. Vous pouvez le faire de trois manières principales, qui contribuent toutes à une culture d’entreprise résiliente:

 

1. Communiquer et rassurer

 

Pour rassurer vos employés, il est important de faire preuve de transparence en évoquant les changements qu’apporte l’IA.

 

Une communication ouverte est l’un des éléments les plus importants d’une culture d’entreprise saine. “La transparence engendre également la confiance. Cette confiance est à son tour nécessaire pour obtenir le soutien de l’ensemble de l’organisation dès que les choses changent”, ajoute Britt Slief.

 

Quelles mesures concrètes pouvez-vous prendre?

 

  • Écoutez attentivement les préoccupations de vos collègues en matière d’IA et sachez qu’il n’existe pas d’approche universelle. Les perceptions de l’intelligence artificielle peuvent varier considérablement d’une équipe ou d’un service à l’autre, notamment en fonction de la nature des rôles et de l’impact spécifique de l’IA sur ceux-ci. Par exemple, les dirigeants sont généralement beaucoup plus optimistes que les employés de première ligne en ce qui concerne l’IA (62 % contre 42 %, selon une étude du Boston Consulting Group). 
  • Demandez aux cadres de poser des questions proactives sur les préoccupations d’une personne au sujet de l’IA, par exemple en tête-à-tête ou dans le cadre de discussions d’équipe.
  • Insistez sur le fait que les emplois ne sont pas simplement remplacés par la technologie, mais que la technologie peut aider vos équipes au quotidien.
  • Soyez ouvert·e quant à votre propre stratégie en matière d’intelligence artificielle. Et si vous utilisez des applications d’IA pour des processus internes, par exemple dans le domaine des ressources humaines, demandez toujours l’autorisation d’utiliser les données des employés.
  • Évaluez comment vous pouvez répondre concrètement aux préoccupations de vos équipes. Il peut s’agir d’une formation (voir le deuxième conseil), d’une séance d’information avec un expert en intelligence artificielle ou d’une réunion avec un coach ou un·e expert·e psychologue pour soulager le stress causé par ces changements.

 

2. Former et encourager les expérimentations

 

L’étude du Boston Consulting Group a clairement montré que ceux qui ont peu d’expérience avec l’intelligence artificielle sont plus susceptibles d’être anxieux et moins optimistes à son sujet. Toutefois, on constate également que 61 % des salariés affichent de l’intérêt pour le sujet.

 

“La réponse à la peur de l’inconnu consiste à familiariser les employés avec la technologie“, explique le psychologue Britt. “Il est probable qu’un grand nombre de personnes ne savent pas très bien comment l’utiliser.

 

Quelles mesures concrètes pouvez-vous prendre?

 

  • Proposez des formations sur la manière d’utiliser (en toute sécurité) l’intelligence artificielle.
  • Encouragez l’expérimentation afin d’identifier concrètement de quelle manière l’intelligence artificielle peut aider vos collaborateurs.

 

Vous pouvez par exemple suggérer l’utilisation de ChatGPT pour rédiger un rapport, démonstration à l’appui.

Car il est évident que vous pouvez montrer l’exemple ! Les responsables RH et tous les managers de l’organisation devraient en effet également expérimenter avant d’encourager l’ensemble de l’organisation à le faire.

 

3. Favoriser la flexibilité et la résistance mentale

 

Une culture d’entreprise saine dans laquelle vous cultivez la positivité et la confiance aidera également vos équipes à faire face aux changements rapides au travail. Comme l’essor de l’intelligence artificielle.

 

La résilience mentale consiste à ne pas se laisser déstabiliser par les circonstances. Un·e employé·e résilient·e reconnaît qu’il est possible de grandir grâce au changement. Il/elle peut aussi s’inquiéter, mais il/elle a suffisamment confiance en lui/elle pour s’adapter et relever les défis.

 

Vous construisez une organisation résiliente en aidant vos employés à travailler activement sur leur bien-être mental. Et bien sûr, il est utile de fournir des ressources à cet effet, comme une plateforme en ligne telle qu’OpenUp.

 

Quelles mesures concrètes pouvez-vous prendre?

 

  • Dirigez avec une approche basée sur les points forts : le leadership basé sur les forces est la capacité d’identifier et d’utiliser au mieux ses propres forces et celles des membres de son équipe. Lorsqu’il s’agit de promouvoir la résilience, il est essentiel de se concentrer sur les points forts, car cela permet aux employés d’accélérer dans leurs domaines d’expertise.
  • Encouragez vos collègues à prendre soin d’eux :  vous pouvez activement promouvoir l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, proposer des horaires de travail flexibles, encourager une activité physique (comme des réunions à pied, une allocation de remise en forme ou des programmes de vélo au travail), et leur donner accès à une bonne plateforme pour soutenir leur bien-être mental. 
  • Créez un réseau de soutien interne pour vos équipes : les entourer de mentors positifs et encourageants est une étape importante dans la construction d’une organisation plus résiliente.  71 % des salariés ayant un mentor déclarent en effet que leur entreprise leur offre de bonnes opportunités de progresser dans leur carrière.
  • Fixez des objectifs réalistes : un salarié·e à qui on donne des objectifs à atteindre gagnent systématiquement en confiance et en résilience à chaque étape franchie. En utilisant une approche constructive, les managers peuvent établir et encourager une progression régulière des objectifs tout en gardant les employés motivés. Pour éviter de les submerger, les managers peuvent fixer des étapes plus petites et réalisables et vérifier régulièrement les progrès accomplis.

 

Les éléments clés pour favoriser le bien-être mental face à l’intelligence artificielle

 

Préparer chaque salarié·e à l’évolution de l’intelligence artificielle nécessite de l’engagement, de la formation et, surtout, de donner la priorité au bien-être mental afin d’encourager la résilience.

 

Découvrez comment OpenUp vous y aider.